Que sont les Mouvements Oculaires ?

L'intégration par les mouvements oculaires bénéficie d'une large reconnaissance internationale.

 

Dr Francine Shapiro, américaine, découvre l'impact des mouvements oculaires en 1987 et développe des procédures détaillées et précises pour les utiliser en pratique clinique chez les sujets souffrant de traumatisme et dans le traitement de l'état de stress post-traumatique.

 

Quand un traumatisme se produit, il est enregistré dans le système nerveux avec l’image originale, les sons, les pensées, les sensations et les émotions liés à ce trauma. Le système nerveux reste donc bloqué sur ces différents éléments.

Les mouvements oculaires (MO) permettent, grâce à un processus naturel, d’accéder et de débloquer le système nerveux pour retraiter la ou les informations dysfonctionnelles et au final de mieux les digérer. C’est le cerveau qui fait le travail d’auto-guérison.

 

 

En quoi les MO peuvent-ils vous aider ?

Les mouvements oculaires apportent toujours des changements positifs même si la séance peut être difficile. Il n’y a pas de résultat à produire, il suffit d’observer ce qui se passe en nous en termes d’images, de pensées, de ressentis corporels…

Chacun réagit différemment, certains vont spontanément mettre une distance à l’évènement et se dissocier émotionnellement du trauma, d’autres vont comprendre ce qui s’est passé, pour d’autres, il faudra juste plus de temps pour intégrer les solutions nouvelles.

Déroulement d'une séance de MO

On travaille sur le principe de double attention: sentiment de sécurité dans le présent, donc de contrôle avec un pied dans le passé.

Les abréactions (perturbations émotionnelles, fatigue…) sont normales pendant et après la séance et libératrices de nœuds.

 

La séance de mouvements oculaires se pratique assis et dure environ 1h30.

Le thérapeute effectue des mouvements de translations à l'aide d'une baguette ou de ses doigts.